Sœurs de l'adoration perpétuelle de la Très Sainte Trinité
Arua
Ouganda

Demande d'aide pour terminer la phase I
de la construction du monastère

 

La congrégation des sœurs de l'adoration perpétuelle sont des moniales contemplatives cloîtrées. Elle a été fondée en 1960 par le premier évêque du diocèse d'Arua, Mgr Angelo Tarantino (+) et Mère Anastasia Fumagali. Au fil du temps, Mère Anastasia a découvert le besoin d'être intégré dans une véritable spiritualité monastique et a adopté la Règle de saint Benoît pour être leur guide dans la vie. C'est ainsi que la communauté a rejoint les sœurs bénédictines du Saint-Sacrement.

A l'heure actuelle, il y a 19 sœurs professes.

Comme nous devons vivre du travail de nos mains, nous avons des projets générateurs de revenus qui nous soutiennent dans les besoins de base tels que la santé, l'alimentation et la vie de tous jours. Nous avons une boulangerie, nous faisons des vêtements sacerdotaux, des bougies et du pain d'autel pour l'ensemble du diocèse d'Arua et une partie de diocèse de Nebbi. Une partie du diocèse de Mahagi au Congo et du  diocèse de Yei au Soudan obtiennent également des hosties de notre fabrication. Nous cultivons aussi le petit terrain que nous avons et obtenons une partie de notre alimentation du jardin.

Arua1Le monastère nécessite une reconstruction. Actuellement quelques sœurs logent dans le bâtiment dévolu au noviciat et d'autres dans les chambres de la maison d'accueil.

En raison de la fluctuation des prix du matériels et des taux de changes, le budget prévu a été dépassé. Pour compléter la première phase, nous avons besoin de 254 793 euros.

Nous avons fait appel à différentes organisations pour nous aider à rassembler la somme nécessaire. Il nous manque encore 44 250 euros.

 

L'AIM soutient ce projet à une hauteur de 20 000 €.

Soutenir ce projet

Arua2