Union Bénédictine de Tanzanie

Par le Père Abbé Dionys Lindenmaier, osb
Abbaye de Ndanda, Tanzanie

L’histoire de l’Union Bénédictine de Tanzanie (BUT)

 

1 - Au commencement….

Il y a une lettre pour sœur Pia Protmann, osb, datée du 10 août 2005 :

« Chers frères et sœurs en Christ et saint Benoît. Salutations de Peramiho ! Le P. Abbé Lambert Doerr nous a invités à Peramiho pour la rencontre de travail animée par le P. Mark Butlin, osb de l’abbaye d’Ampleforth, qui s’est tenue du 25 au 31 juillet 2005. A la fin de la rencontre tous les Supérieurs ou leurs représentants se sont rencontrés pour une courte réunion afin de regarder l’avenir de notre famille bénédictine de Tanzanie. Je cite cette rencontre du 31 juillet 2005 : « Les membres ont convenu ensemble qu’ils aimeraient avoir quelque chose de similiaire à ce que le P. Mark a appelé "AMA" (alliance monastique angolaise). Les Supérieurs ont accepté à l’unanimité de former leur propre union bénédictine tanzanienne. Nous avons cherché un nom pour l’union. Le nom proposé UWABETA signifiant Umoja wa Wabenediktini wa Tanzania, n’a pas été retenu, mais chacun a été invité à y penser. Après cette rencontre le comité exécutif s’est réuni pour prévoir l’ordre du jour de la prochaine réunion en décembre ».

 

2 - La première étape : le nom et les nouveaux dirigeants lors de la rencontre du 6 au 8 décembre 2005 à Peramiho. Un autre nom a été choisi pour cette union de l’Afrique du Sud : BECOSA (les communautés bénédictines de l’Afrique australe) et d’elle nous avons aussi des Statuts. Puis nous avons à nouveau discuté de cette unité qui sera d’une grande importance pour nous en Tanzanie.

D’un commun accord nous avons décidé de commencer cette union. Nous sommes 10 communautés bénédictines en Tanzanie : les abbayes de Ndanda, Peramiho, Hanga et Mvima, les couvents de Chipole, Ndanda-Tutzing, Peramiho, Imiliwaha, Ndanda et les sœurs de Mafinga.

Nous avons élu les premiers responsables, puis nous avons trouvé notre nom et nous nous appelons maintenant Union Bénédictine de Tanzanie (BUT), la naissance de notre Union Bénédictine est le 7 décembre 2005. Nous avons demandé à tous les membres de prier chaque semaine pour cette unité à la messe ou aux vêpres. Par une lettre du 9 décembre 2005 nous avons informé notre archevêque Mgr Norbert Mtega de notre Union Bénédictine de Tanzanie.

Les autres étapes : l’élaboration des statuts, lors de la réunion de novembre 2006 à Peramiho. Nous avons discuté le projet en nous inspirant de l’exemple de ce qui se fait en Afrique du Sud (BECOSA).

En 2007 nous avons discuté brièvement de nos statuts et nous avons demandé à s. Redemista, moniale de Chipole, qui est canoniste, de ré-écrire nos statuts et de les transmettre aux différentes communautés.

A la réunion de novembre 2009, les statuts sont encore en « chantier ». Pour différentes raisons nous n’avons pas pu avoir de rencontre en 2008. Mais nous avons décidé de discuter encore dans nos communautés.

Novembre 2010 : les statuts sont prêts et au cours de la réunion nous acceptons ces statuts. Il faut du temps pour mettre au point ces textes. Tous les membres ne sont pas des experts, les discussions ont été longues. Mais maintenant nous sommes très reconnaissants, les statuts sont achevés et acceptés.

L’auteur de ce rapport est le Président du BUT, le Père Abbé Dionys de l’abbaye de Ndanda. Je voudrais remercier l’AIM de son soutien, de son aide, tout particulièrement d’envoyer le F. Mark Butlin pour participer à nos ateliers et réunions. Il a été l’initiateur et le compagnon de notre Union Bénédictine de Tanzanie.