Commission bénédictine pour la Chine (BBC), par le Père Jeremias Schröder, osb.

Fr Nicholas Koss  osb

            Au Congrès des Abbés de 1996 un exposé fut donné sur le travail en cours des Bénédictins concernant la Chine. A la fin du Congrès une résolution fut présentée et approuvée de constituer une Commission bénédictine pour la Chine (BCC). En juin 1998, l'Abbé Primat Marcel choisit l'Archi-Abbé Notker Wolf pour en être le Président. La réunion inaugurale de la BCC eut lieu en novembre 1998 à S. Anselmo avec une vingtaine de participants représentant cinq congrégations de moines et trois congrégations de sœurs. Parmi les intervenants invités on comptait l'Archevêque Celli, l'Archevêque Joseph Ti-Kang et le P. Wilhelm Mueller, SVD responsable pour la Chine de la Congrégation pour l'Évangélisation.

            La deuxième réunion plénière de la BCC a eu lieu à l'Abbaye de Waegwan, Corée, en octobre 1999. Outre les représentants des congrégations bénédictines qui avaient participé à la réunion inaugurale, de nombreux supérieurs bénédictins d'Asie de l'Est y étaient également présents. Des intervenants invités à cette occasion étaient le Cardinal Kim de Séoul et Mgr John Tong, évêque auxiliaire de Hong Kong. La troisième réunion plénière de la BCC se tiendra au Japon en octobre 2001.

 

LA CHARTE DE LA COMMISSION BENEDICTINE POUR LA CHINE

            La seconde réunion plénière de la BCC a également approuvé la Charte pour la BCC qui présente les raisons de sa création et ses buts. Voici quelques points de la Charte :

De la Section Deux

" Le mode de vie monastique (conversatio) témoigne et est révélation du Christ Chemin, Vérité et Vie ... La BCC se propose d'encourager et promouvoir cette révélation chrétienne en établissant des communautés monastiques [en Chine]... "

De la Section Quatre

" Le mode de vie bénédictin peut contribuer à l'Évangélisation [de la Chine] de manière spéciale : la tradition religieuse de la Chine est par bien des côtés fortement monastique (c. à d. bouddhiste et taoïste).

L'Église locale [en Chine] a été établie et elle peut être aidée et enrichie par les communautés bénédictines.

[Dans le contexte politique chinois actuel] l'autonomie de chaque monastère bénédictin ne donnera pas l'impression d'une interférence et d'un contrôle étrangers. "

De la Section Cinq

Le but de la BCC est de

1.      Favoriser la compréhension de la Chine

2.      Fonctionner comme une source pour trouver des manières de servir l'Église à l'intérieur et à l'extérieur de la Chine pour les monastères bénédictins

3.      Trouver des fonds pour soutenir ce service d'Église.

 

RECOMMENCEMENTS DE LA VIE BENEDICTINE EN CHINE

Il n'est pas possible d'entrer dans les détails à propos des communautés bénédictines qui commencent à se former en Chine. Qu'il suffise de dire qu'il y a maintenant une communauté naissante de moines ainsi qu'une autre de Bénédictines. Toutes deux ont reçu une aide précieuse de communautés bénédictines de Corée et d'Allemagne.