Nouvelles des congrégations

Allemagne

Leitershofen

Centres spirituels

Un des points qui revient dans les rapports des prieures au chapitre général d'octobre 2006 était : l'urgence de trouver des manières de répondre à la faim spirituelle des hommes et des femmes de notre temps dans un monde sécularisé.

Considérant ce point, le chapitre général a donné aux prieures cette tâche de trouver des formes appropriées de centres spirituels pour répondre aux besoins des gens dans leurs divers états.

La chronique n°1 2007 du prieuré de Tutzing parle d'une semaine proposée par l'institut théologique pour les religions à l'hôtellerie de Saintt Paul à Leitershofen, le séminaire s'est tenu du 15 au 17 février 2007 suivi par plus 70 religieuses de différentes congrégations. J'ai été frappée par ce qu'a dit Mgr Meir au sujet des « centres spirituels ».

Qu'est-ce qu'un centre spirituel ? Je cite le point de vue de Mgr Meir : « un centre spirituel est un lieu qui a son style ; ceux qui en prennent la responsabilité et qui lui donnent sa forme sont eux aussi en chemin spirituel. Ils vivent ensemble en groupe ou en communauté et partagent leur vie et leur foi. Ils sont attentifs aux personnes qui cherchent et partagent leur vie. Parmi les questions existentielles qui se posent, ils offrent une orientation, une aide, un guide spirituel. Le centre spirituel laisse aux gens la liberté de venir et de partir ; mais aussi il leur permet de vivre en ce lieu spirituel intensément et durablement. Le centre spirituel d'une communauté religieuse doit être capable de développer son propre charisme, s'il est participant de la pastorale du diocèse. »

Pour moi ces mots montrent le grand besoin spirituel de nos contemporains aussi bien que la nécessité de créer les conditions favorisant l'aide spirituelle dans ces centres. Puissent les paroles de Mgr Meir être un encouragement pour celles d'entre nous qui rêvent ou qui ont entrepris de créer de tels centres spirituels.

Sr Terese J. Zemale, osb.

USA

Norfolk

Centre spirituel - rénovation du monastère de l'Immaculée

Les sœurs du prieuré de Norfolk (USA), travaillent à un projet pour le prieuré depuis 2001. Le résultat de leur dur travail comprend la rénovation du monastère de l'Immaculée afin de prévoir un centre spirituel et améliorer l'espace de vie de la communauté y compris la chapelle. Les sœurs se relogeront temporairement dans d'autres quartiers de vie à Norfolk pendant les travaux qui nous l'espérons ne devraient pas dépasser dix huit mois.

Le prieuré de Norfolk a été indirectement amené à aider les gens dans leur croissance spirituelle depuis trente ans, en mettant à leur disposition le quatrième étage du monastère pour différentes rencontres. Les week ends sont réservés au moins un an d'avance pour de tels groupes. Cependant nous, les sœurs, nous n'y avons pas été aussi directement impliquées que nous projetons de le faire dans le nouveau centre spirituel. Quatre sœurs ont reçu une formation spécifique pour la direction spirituelle et ont commencé ce travail depuis quelques temps déjà.

D'autres sœurs ont des dons qu'elles peuvent offrir aussi pour cette œuvre, par exemple des cours d'Écriture sainte. Nous aurons des locaux particuliers pour les retraitants qui viennent quelques jours, une semaine ou plus, séparés de la communauté monastique.

Le deuxième volet du projet est le fait que nous ne serons plus propriétaires des institutions de santé à Norfolk, Wayne et Graceville. Nous espérons qu'à Norfolk notre départ sera achevé l'été 2007 (hôpital et maternité).

Sr Kevin Hermsen, osb.

Italie

Casa Santo Spirito (Rome), hôtellerie accueillant des groupes internationaux

Cours sur la RB

L'année 2007 a bien commencé à la Casa Santo Spirito, accueillant le cours sur la règle du 25 janvier au 24 février. Il a été organisé et principalement donné par Sr Aquinata Böckmann, osb, qui enseigne la règle de saint Benoît à l'université pontificale de St Anselme, Rome, depuis 1973. Elle est reconnue comme un des commentateurs les plus compétents de la règle aujourd'hui. Sr Pauline Trivino, osb, coordinatrice de la maison et du cours intensif sur la règle a invité d'autres orateurs de l'université St Anselme à présenter des exposés sur les sources de la règle. Il y avait un total de 24 participantes, la plupart du temps nos propres sœurs de différents prieurés et quelques unes d'autres congrégations bénédictines. Indépendamment des conférences il y avait des excursions à Nursie, Subiaco et au Mont Cassin. Le dimanche était consacré à la prière, à la réflexion et aux partages en petits groupes. Les participantes ont été enchantées de voir et comprendre saint Benoît, sa règle et sa communauté d'une nouvelle manière.

Sr Aquinata voit son enseignement de la règle comme une mission qu'elle est capable de continuer grâce aux prières et à l'appui des supérieures et de la communauté. Un prolongement de son enseignement aux groupes à la Casa Santo Spirito et à St Anselme, est l'invitation de divers groupes bénédictins dans d'autres pays. Du 28 février au 9 mars 2007 elle a donné la retraite pour la communauté bénédictine à Tabgha, près du lac de Génésareth. Du 12 au 14 avril 2007, elle a enseigné trente trois participants de six monastères en Allemagne. En juillet-août elle donnera un cours sur la règle et la retraite au Brésil.

Des groupes de pèlerins

Après les semaines de rencontres, nous avons été « bénies » avec un flux constant de pélerins, la plupart du temps des groupes d'Allemagne mais également des Philippines, États-Unis et d'autres pays. Parmi les visiteurs spéciaux il y a les sœurs bénédictines qui parlent anglais qui viennent tous les ans en juin pour un programme de ressourcement d'un mois. Cette année elles sont 28 participantes et une équipe d'accompagnateurs de 4 membres.

La première réunion du GFAC

Le GFAC (comité consultatif financier général) que le chapitre général d'octobre 2006 a demandé a été créé juste après le chapitre général avec Mère Maria Ignatius Glaser, Sr Caridad Choi, et Sr Rosa Maria Kaminsky comme membres. Leur première réunion a eu lieu à la Casa Santo Spirito à Rome du 19 au 24 mars avec l'Économe général Sr Kunigondis. Le Généralat entier leur a fait bon accueil et a eu quelques demandes de travail pressant. Les membres du comité ont travaillé dur mais n'ont pas pu finir leur tâche par conséquent une autre réunion sera nécessaire avant la fin de cette année.

Afrique

Tanzanie

Ndanda

Le centre spirituel Ste Lioba du prieuré de Ndanda (Tanzanie)

Le chapitre du prieuré de Ndanda, mars 2007 a résolu de développer un centre spirituel appelé Ste Lioba. Une sœur a été nommée comme coordinatrice et sera responsable des réservations. L'administration du prieuré élaborera un dépliant pour le centre donnant les prix des différents services et précisant que les différents offices liturgiques sont ouverts au public. Le prieuré voudrait ouvrir le centre aux individuels et aux groupes pour des séjours de silence et de retraite. Les groupes qui viendront au centre seront encouragés à célébrer l'eucharistie aussi bien que la Liturgie des Heures avec la communauté du prieuré.

Kenya

Centre spirituel naissant à Eldoret ?! (Kenya)

Quand la communauté a été établie au monastère Saint Benoît à Eldoret en 2003, les sœurs du prieuré ont rêvé de développer là un centre de retraite dans un futur éloigné puisqu'elles ne pensaient pas pouvoir construire une hôtellerie. Mais des évènements récents ont ouvert une possibilité d'utiliser les locaux pour des réunions de journées et des récollections pour des particuliers et des groupes, et il y a déjà une réponse positive. Lors d'une visite en mai, Sr Elisabeth Busbach, la prieure a exprimé ainsi sa satisfaction : « ce fut pour moi une grande joie de voir deux groupes utiliser notre lieu à Eldoret, 20 personnes pour une récollection le samedi 20 mai 2007 et un groupe de 35 jeunes le dimanche. Ils ont été enchantés du lieu et espèrent y amener d'autres personnes.