AMTM, vers de nouveaux horizons

L’Association des Amis des Monastères à Travers  l.e Monde est née en 1969 sous le nom des Amis de l’AIM. Lorsque le Père Abbé de Floris eut l’intuition de tout ce que des laïcs engagés dans le monde pourraient apporter aux moines, il conçut l’idée d’une structure qui mettrait en œuvre cette collaboration. L’association rassemble donc des laïcs
associés à l’action des moines par leurs prières et leurs dons. Sorte de bras séculier du monachisme, elle se consa­cre prioritairement aux demandes d’ordre matériel présentées par les fondations qui envisagent des actions de développement. Elle intervient aussi dans la construction ou  la rénovations des bâtiments conventuels.

Gérée par un conseil de 12 membres présidé par M. Charles-Antoine Armand, elle compte, en France surtout, mais aussi en Belgique, près de 1000 adhérents et amis qui soutiennent les jeunes monastères par leurs prières et leurs dons .

Mesdames Micheline Saccard et Colette Coelo assurent une permanence au siège de l’AMTM à Vanves. Elles coordonnent aussi la Lettre aux Amis des Monastères à Travers le Monde, sous la Direction de M. Dominique de Mas Latrie. À l’occasion de l’Avent, du Carême, et de la rentrée de septembre, cette lettre, qui commence toujours par un « billet spirituel » présente telle ou telle action de développement  pour laquelle un monastère récemment fondé demande un soutien financier, par exemple l’achat d’une machine agricole. L’AMTM invite ses adhérents à participer à cette dépense.

En 2005, L’AMTM a ainsi participé au financement : du forage d’un puits pour le monastère Sainte-Agathe de Lolo au Tchad (voir l’article sur les nouvelles fondations) ; et d’une aide plus durable ; de la construction d’un mur d’enceinte du monastère de Toffo au Bénin ; de  l’achat d’une presse alvéolée pour faire des plateaux  destinés au conditionnement des œufs pour le monastère de nos frères de Bouaké ;l’installation de panneaux solaires pour le monastère des  sœurs de Bhopal, réparation des bâtiments de Navajeevan dans le Sud de l’Inde après de très grosses inondations

Ces aides représentent près de  40 000 euros.

L’AMTM, consciente de la nécessité d’employer les moyens  de communication adaptés aux populations de notre temps est en train de construire un site Internet qui s’ouvrira prochainement et que l’on pourra découvrir par le site de l’AIM. L’adresse en sera donnée dans le prochain Bulletin.

Nos monastères de France pourraient aider efficacement cette association en s’abonnant à La Lettre aux Amis de L’AMTM, et en la  faisant connaître autour d’eux.

Cette aide des laïcs, au niveau économique et financier, dans l’apport des compétences, est décisive pour l’avenir du monachisme dans les jeunes Églises. Mais il est évident que l’essentiel se trouve caché dans le secret, invisible pour les yeux : toutes ces personnes soutiennent les monastères de leurs prières ; celles-ci sont soutenues par l’envoi de nouvelles par  les  monastères qui ont reçu  une aide. Cet enrichissement mutuel est formidable.