Construction d’un bassin pour la récupération
des eaux de pluie

Projet 6528 - Abbaye bénédictine de Kappadu (Inde)

 

 

Situation

Kottayam est l’un des quatorze districts de l’état du Kerala. Il est connu comme district des trois « L » : Literacy, Lakes and Latex (alphabétisation, lacs et latex). Il est le premier district en Inde qui a réalisé un taux d’alphabétisation de 100 %. Kottayam occupe la première position dans la production du caoutchouc en Inde.

Comme tout le Kerala, Kottayam possède un climat tropical dont l’humidité peut atteindre 90 % durant la saison des pluies. Il possède un vaste réseau de rivières, de mares mais aussi d’anciens lieux religieux dont un certain nombre devenus touristiques. Les deux religions majoritaire à Kottayam sont l’hindouisme et le christianisme.

Kappadu se situe dans le district de Kottayam. L’agriculture est la principale ressource de subsistance. Café, tapioca et caoutchouc y sont cultivés.

 

KappaduarbreHistorique

Le monastère de Kappadu a été fondé sous rite syro-malabar par trois moines du monastère bénédictin d’Asirvanam (Bangalore) qui est une fondation de l’abbaye Saint-André (Bruges, Belgique). La communauté s’installa à Kappadu en 1987 et grandit rapidement.

Outre Kappadu, la communauté possède cinq autres maisons plus petites. Ces maisons ont été développées au cours des dix dernières années. Toutes ne sont pas encore des fondations établies canoniquement, mais plutôt des maisons de formation. Il y a dans chaque maison deux ou trois moines, veillant attentivement sur un groupe de candidats. Ce projet a été lancé pour faciliter la formation des candidats souvent très jeunes (le postulat dure trois ans) ; affermir la viabilité financière : étant donné que l’agriculture est la principale source de revenus, de petites collectivités avec suffisamment de terrain et bien cultivé ont plus de chances d’être financièrement autonomes. ; pour répandre le genre de vie bénédictin dans d’autres diocèses du Kerala.

 

Statistiques

En 2015, la communauté comprenait quarante-quatre frères dont trente-trois moines engagés définitivement, six frères ayant fait leurs vœux temporaires et cinq novices.

 

KappaduciterneRequête

Le monastère de Kappadu possède 14 hectares de terrain dont huit sont occupés par une plantation d’hévéas. Une grande partie de la terre restante porte d’autres cultures telles que noix de muscade, arachides, tapioca, cocotiers, arbres fruitiers et légumes. Toutes ces plantations nécessitent beaucoup d’eau en période d’été.

Pour irriguer l’ensemble, la communauté possède quatre grands puits ouverts qui se révèlent insuffisants en période sèche. Il est par conséquent urgent de construire un bassin de récupération des eaux de la mousson d’une contenance de 1000 m3 d’eau. Cette eau de pluie récupérée complètera les ressources déjà disponibles, tant pour les cultures, l’usage des frères et aussi pour la ferme laitière qui comprend trente animaux.

Cette pratique de récupération des eaux de pluie est de plus en plus courante en Inde en raison de la sécheresse accrue ces dernières années au cours des mois d’été, après des moussons très fortes. La population utilise ces réserves aussi pour les besoins domestiques.

 

Montant souhaité : 10 000 euros

Soutenir ce projet