Tchad - Bénédictines de Sainte-Agathe

Projet 6714 - Construction d’une clôture pour les champs

 

eglise vueRefA la demande de la Conférence des évêques du Tchad, le monastère Sainte-Agathe a été fondé en 2004 par les bénédictines congolaises de Lubumbashi, RDC (congrégation Reine des apôtres). C’est la première fondation d’une communauté monastique dans ce pays. Elles ont d’abord bénéficié d’une maison appartenant au diocèse à 20 km de Moundou, puis un monastère a été construit dans le village de Lolo sur un terrain offert à l’Evêque par le chef musulman du village.

Ce village compte quelques 6000 habitants, pratiquement en marge de la modernité : il n’y a ni eau potable, ni école complète, ni centre de santé, ni grand commerce. La population n’a d’autre alternative que de s’approvisionner à Moundou, deuxième grande ville industrielle du pays située à 30 km du village.

champ devasteLes sœurs cultivent le sésame, l’arachide, le mil, l’igname et commencent la culture du coton (une sœur a fait des études d’agronome). Les sœurs ont fondé une petite école où elles ont longtemps assuré l’enseignement. Aujourd’hui, il y a des enseignants extérieurs.

Les troupeaux de boeufs qui ont l’habitude de descendre du Nord après les récoltes font de plus en plus de dommages dans les cultures des sœurs : ils descendent plus tôt en raison de la sécheresse qui s’est accentuée ces dernières années alors que les cultures ne sont pas encore récoltées. Il est impératif pour les sœurs d’élever une clôture plus solide afin de protéger les plantations.

 

Montant souhaité : 15 000 euros

Soutenir ce projet