Célébrations autour des 900 ans de l’abbaye cistercienne de Clairvaux :

 

Rencontre internationale de la famille cistercienne à Clairvaux

19–21 août 2015

 

Extraits du compte-rendu de la Grange saint Bernard de Clairvaux :

Clairvaux1Invité par la Grange saint Bernard de Clairvaux, un petit groupe de cent-vingt hommes et femmes appartenant à la famille cistercienne se sont réunis à Clairvaux, en cette année du neuvième centenaire de la fondation de cette abbaye. Il y avait parmi eux des moniales, des moines, des laïcs, des jeunes et des plus âgés, de langues et de pays différents, de l’OCist ou de l’OCSO en proportions égales, offrant une belle image de la famille cistercienne d’aujourd’hui.

Le mercredi 19 août, les participants ont écouté une conférence de Jean François Leroux, sur l’histoire de Clairvaux. Ils ont assisté à une table ronde réunissant des acteurs de la vie sociale et religieuse du Clairvaux d’aujourd’hui. Sœur Mary Helen Jackson, prieure générale des Bernardines d’Esquermes, et Pierre Alban Delannoy ont relaté l’histoire et l’actualité des cisterciens.

Le 20 août, les participants se sont retrouvés pour l’office de Tierce, puis ont travaillé sur le texte de deux messages envoyés à la famille cistercienne et au monde qui nous entoure. Sont notamment intervenus sœur Monika, abbesse de l’abbaye de Wurmsbach (OCist), dom Thomas Davis, abbé émérite de New Clairvaux, dom Jean Marc, père abbé d’Acey (OCSO) et dom Olivier Quenardel, de Cîteaux. Les travaux ont repris l’après-midi, sous la présidence de dom Olivier. A midi, a été célébrée la messe du 900e anniversaire, organisée conjointement avec le diocèse de Troyes. C’était la première fois depuis la Révolution française qu’une messe était dite dans la partie historique du XIIe siècle. Présidée par Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes, elle fut concélébrée par quatre évêques, quatre pères abbés et deux prêtres de la paroisse de Clairvaux. L’après-midi, des visites de l’abbaye ont été organisées pour celles et ceux qui le souhaitaient.
Le lendemain, vendredi 21 août, s’est déroulée à la Grange Saint Bernard une rencontre de laïcs cisterciens francophones.

 

Compte-rendu par dom Thomas Davis et frère Guerric Llanes, de l’abbaye de New Clairvaux (USA) :

Deux moines de l’abbaye Notre-Dame de New Clairvaux, père Thomas et frère Guerric, ont été invités par leur Abbé à représenter les cisterciens des Etats-Unis à la célébration du 900e anniversaire de la fondation de Clairvaux en France, en la solennité de saint Bernard, le 20 août 2015. Ils sont arrivés à Clairvaux le 17 août afin d’assister aux différentes conférences et de visiter les expositions qui ont été offertes à la Grange cistercienne d’Outre-Aube et à l’Hôtel-Dieu-le-Compte à Troyes. A l’Hôtel-Dieu-le-Compte, il y avait une merveilleuse exposition intitulée « Clairvaux. L’aventure cistercienne », c’était une excellente présentation des cisterciens et de leur vie monastique, politique, économique, artistique et intellectuelle à Clairvaux du 12e au 18e siècle. A la Grange saint Bernard de Clairvaux, l’association des laïcs cisterciens avait mis au point une toute aussi fabuleuse et intéressante exposition, dans l’ancienne grange cistercienne, dépeignant la vie monastique à Clairvaux.

Clairvaux2Finalement, le 20 août, en la solennité de saint Bernard, l’évêque de Troyes, Mgr Marc Stenger, avec trois autres évêques, dom Olivier Quenardel, l’abbé de Cîteaux, dom Jean Marc Thevenet, l’abbé d’Acey, dom Bruno Fromme, l’abbé d’Himmerod, et notre propre abbé émérite, dom Thomas Davis, de New Clairvaux, ont célébré l’eucharistie à midi dans le dortoir des frères convers, qui est l’unique bâtiment subsistant du Clairvaux du 12e siècle. Un repas festif a suivi ainsi que des visites de Clairvaux pour la famille cistercienne qui ont été organisées dans différentes langues.

L’abbaye de Clairvaux, après 900 ans, était devenue un lieu de rencontre qui réunissait la famille cistercienne entière, ce qui inclut l’ordre Cistercien de la Stricte Observance, l’ordre de Cîteaux, la congrégation des Bernardines et les associations de laïcs cisterciens en Europe. Un nombre incalculable d’autres personnes s’était joint à eux pour remplir durant quelques heures ce bâtiment cistercien du 12e siècle de prière, d’offices liturgiques et d’action de grâce commune. Sur un mode plus personnel, l’ensemble du voyage était vraiment une aventure cistercienne qui offrait un lien plus intime avec saint Bernard de Clairvaux, avec le lieu qui lui était familier, et avec l’esprit cistercien dont il était animé et dont il vivait avec dynamisme.

pdfClairvaux2015.pdf266.74 KB

pdfrencontreinternatcist.pdf506.29 KB

Utilisateurs connectés

Nous avons 248 invités et aucun membre en ligne