Rencontre des formateurs à Notre-Dame de Matutum

S. Martina Surjoseputro, osb, abbaye de Gedono - Indonésie

 

La région Orient Asie Pacifique, ocso, a tenu une session de formation à Matutum dans l’île de Mindanao aux Philippines du 9 au 15 septembre 2009. Elle était destinée aux formateurs de 17 communautés d’Asie (Japon, Corée, Philippines, Indonésie, Lantao, Taïwan, Chine, Inde, Australie, Nouvelle-Zélande).

Mère Giovanna et la communauté de Matutum ont réservé un merveilleux accueil. La liturgie et les repas étaient magnifiques.

Dom Filomeno, Abbé de Guimaras (Philippines) avait envoyé un de leur moine à Matutum pour aider les sœurs dans cette charge de travail supplémentaire. Chacun des participants a été très reconnaissant de cette générosité.

Mère Martha Driscoll, Abbesse du monastère trappiste de Gedono en Indonésie, a donné un enseignement sur la « théologie du corps » (1) de Jean-Paul II, qui est en réalité une anthropologie actualisée de la personne humaine.

Son enseignement sur la beauté de l’amour humain et sur les étapes de l’humanisation, donne une lumière nouvelle tant sur la vocation au mariage que sur la vocation à la virginité pour le royaume de Dieu. Ceci donne une nouvelle approche à la spiritualité monastique, approfondissant la chasteté comme étant la base d’une communion réelle dans la vie monastique.

Mère Martha a fait partager sa conviction profonde que ces éléments ne sont pas spécifiques à une culture particulière. La révélation de Dieu et du Magistère de l’Eglise est transculturelle et peut être comprise et transmise à n’importe quelle culture.

Le frère Michaël Casey, de l’abbaye de Tarrawarra (Australie) a donné deux conférences sur les questions concernant le célibat et la chasteté au masculin, du point de vue psychologique et social.

Il y avait deux interventions chaque matin avec une pause de 30 minutes et deux rencontres pour discussions et échanges en groupe distincts l’après midi.

 

Commentaires de deux participants

« Pendant les pauses café et lors de l’évaluation nous avons dit que cette session était très attendue et qu’elle a été très appréciée. Quelques formateurs avaient lu "la théologie du corps" mais nous avons tous apprécié la nouvelle approche faite par Mère Martha. Nous avons été encouragés à nous engager plus profondément dans notre tâche de formateurs. Chacun a exprimé son étonnement devant la réalité de notre cohésion : un potentiel humain et une expérience monastique riche et interculturelle. En tant que moines et moniales chargés de la formation nous sentons une intensité croissante dans nos relations les uns avec les autres, dans la communion de notre vocation et dans notre mission. Il y a une amitié qui grandit entre nous. Les différences linguistiques semblent surmontées par le "langage de l’amour". »

« " La théologie du corps" appliquée à la vie monastique cistercienne nous aide vraiment à approfondir notre compréhension de la dignité de la personne humaine crée par Dieu, le drame du péché et le don de la rédemption dans le Christ, que nous expérimentons comme une école d’amour au sein de notre communauté.
L’importance de la communion et du dialogue, avec toutes ses difficultés et ses défis, est devenue clairement un moyen pour vivre le don de Dieu de façon très concrète.
J’ai découvert le sens des joies, de la souffrance, des tristesses, dans l’accompagnement de nos jeunes, pour qu’ils découvrent le don de la vocation qui leur est offert.
Grâce à cette session j’ai découvert la signification réelle de la paternité/maternité spirituelles.
Je pense que nous devons poursuivre et approfondir notre échange sur ce sujet. Le partage dans les groupes était particulièrement ouvert, non seulement le partage de nos expériences en tant que formateurs, mais aussi le partage de notre expérience personnelle. La présentation de frère Michaël Casey sur les questions et défis du monde moderne accentue pour moi la beauté et la fécondité du célibat dans la vie monastique. »

 

(1) La Théologie du corps de Jean-Paul II fait référence à une série de 129 conférences données par le Pape Jean-Paul II lors de ses audiences générales du mercredi de septembre 1979 à novembre 1984. Ces textes ont été réunis sous le titre Homme et femme il les créa, éditions du Cerf, 2007.