Mère Vera Lúcia Parreiras Horta osb, Salvador (Brésil)

    À l’initiative de la Congrégation Bénédictine du Brésil, s’est tenu, du 14 au 25 octobre 2007, à la Maison d’Emmaüs (Hôtellerie de l’Abbaye de Rio de Janeiro), le premier Cours de gestion pour supérieurs et cellériers. Ce cours, qui s’adressait aux communautés monastiques et contemplatives, a rassemblé quarante-cinq moines et moniales, parmi lesquels on comptait trente bénédictins et bénédictines, cisterciens et cisterciennes et quinze moniales de diverses communautés contemplatives : des clarisses, des carmélites, des visitandines, des passionistes et des capucines.
    Le cours avait comme objectifs principaux :
    a) offrir une formation au niveau administratif afin de donner aux moines et aux moniales la capacité de faire face aux demandes et aux exigences actuelles de l’économie de marché
    b) connaître la législation financière et ses implications
    c) rechercher les moyens les plus adéquats en vue d’acquérir une autonomie rentable dans un monde globalisé
    d) connaître les techniques actuelles de mobilisation de ressources.

    Pour mieux atteindre les objectifs proposés, nous avons pu compter sur la compétence de spécialistes en divers domaines, à savoir : comptabilité de base (Mme Elisângela Ramos, de la CBR Nacional) ; législation financière (Sr Rosita Milese, de la CNBB, Brasília) ; gestion administrative, (équipe du Monastère de São Bento de Rio de Janeiro) ; méthode de direction (Dom Gregório Paixão osb, Évêque auxiliaire de Salvador) et mobilisation de ressources ou technique de marketing (Prof. David Perez Rulfo, Mexico).
    L’intérêt et la participation de toutes les personnes présentes ont été remarquables, sans exception, avec un échange d’idées et un partage d’expériences du travail rentable et de son organisation. Une atmosphère de vraie fraternité a permis d’établir une convivialité joyeuse et très sympathique pendant ces deux semaines. Mais, comme les journées de cours surchargées exigeaient beaucoup de concentration et d’effort de la part des participants afin de bien comprendre ce qui leur était transmis, le besoin d’une pause de détente s’est fait sentir. Elle fut bien accueillie sous la forme d’une agréable promenade le 21 octobre, à Petrópolis, ville impériale. La participation aux offices et à la messe conventuelle, ensemble avec la communauté du Monastère de São Bento, nous offrait chaque jour des moments de grâce et d’intimité avec le Seigneur, en nous rappelant que malgré les soucis inévitables pour les choses de ce monde, notre premier et notre principal souci est « la recherche du royaume de Dieu et de sa justice ».
    Nous ne pouvons manquer d’exprimer notre reconnaissance toute particulière au Révérend Don Roberto Lopes osb, Abbé du Monastère de Rio, et à l’équipe efficace et dévouée des hôtes de la Maison d’Emmaüs, pour leur accueil cordial et attentif pendant toute la durée du cours.
D’autres rencontres avec le même objectif sont prévues.

Traduction : Mr Paul Dupuis