Père Jean-Pierre Longeat, Président de l'AIM

 

 

JPLongeatAvec ce numéro du Bulletin de l’AIM, nous inaugurons une nouvelle formule. Les rubriques seront plus variées et les articles plus courts. Nous espérons ainsi diversifier le public auquel s’adresse ce bulletin concernant la vie des monastères et leurs centres d’intérêt.

Chaque numéro débutera par un mot de l’Abbé Primat, des Abbés généraux des deux ordres cisterciens et de la Présidente de la Communion internationale des bénédictines (CIB).

Nous garderons une thématique pour chaque numéro. La présente édition concerne la vie monastique au féminin. La Constitution apostolique Vultum Dei quaerere du pape François nous en donne l’occasion. Plusieurs moniales signent l’une ou l’autre rubrique plus ou moins liée à cette thématique. Sœur Scholastika Häring, de l’abbaye de Dinklage en Allemagne, a beaucoup travaillé ce texte et nous en présente ici une exégèse. On trouvera aussi une proposition d’élargissement de la thématique avec un texte de l’ONU-Femmes présentant l’état du droit des femmes dans le monde.

Il y aura aussi des rubriques de lectio divina, de travail et économie, de liturgie, d’art, d’histoire et bien d’autres encore. Dans chaque numéro seront présentées des figures remarquables du monachisme contemporain sous toutes les latitudes ; il y aura également une page d’histoire du monachisme.

Nous présenterons plusieurs projets auxquels l’AIM souhaite apporter son soutien matériel et spirituel, en espérant que des lecteurs désireront contribuer à financer de telles entreprises.

Mais avant toute chose, nous voulons souhaiter la bienvenue à sœur Christine Conrath dans l’équipe du secrétariat après le départ de sœur Gisela Happ.

SChristineSœur Christine Conrath est moniale de l’abbaye de Jouarre, en Seine-et-Marne (près de Disneyland !), depuis 1980. Elle est née à Paris en 1953. Avant d’entrer au monastère, elle a fait des études classiques à Meudon, en France, et des études en Allemagne (Institut d’Interprétariat à Heidelberg) et à la Sorbonne (Paris). Elle a ensuite passé une année à Lomé (Togo) pour découvrir l’Afrique et la vie religieuse. Elle a enseigné l’allemand quatre ans à Rennes (France) avant d’entrer à Jouarre.

Au monastère, elle a travaillé aux ateliers de céramique – fabrication de crèches et statuettes, art religieux – à la fois comme membre de l’équipe de travail et comme responsable de la gestion. Ces dernières années, elle a travaillé à la cellèrerie. Elle a approfondi l’étude de la règle de saint Benoît et l’a enseignée au noviciat de Jouarre. Elle a fait la traduction du commentaire de la Règle par sœur Michaela Puzicha et elle vient d’achever la traduction du commentaire exégétique de la règle de saint Benoît de sœur Aquinata Böckmann, qui paraîtra prochainement aux éditions du Cerf en trois volumes. Sœur Christine a déjà eu la joie de partager cet attrait pour la Règle lors d’une session de formateurs pour l’Afrique de l’Ouest, à Bouaké (Côté d’Ivoire), en janvier 2016.

Sœur Christine a pu nourrir son intérêt pour les jeunes monastères en collaborant à l’édition du Bulletin de l’AIM entre 1993 et 2003, à la demande de sœur Lazare de Seilhac (Saint-Thierry). À cette occasion, elle a connu le père Mark Butlin (Ampleforth), collaborateur de l’AIM depuis longtemps, frère Cyrill Schäffer, de Saint-Ottilien, sœur Véronique Dupond (Venière), aujourd’hui décédée.

Elle reprend aujourd’hui le flambeau pour collaborer au Secrétariat de l’AIM avec sœur M.-Placid Dolores. Elle sera présente au siège de l’AIM à Vanves deux ou trois jours par semaine et elle participera à des animations de sessions ou à des réunions dans les différentes régions du monde monastique.

Utilisateurs connectés

Nous avons 55 invités et aucun membre en ligne